Quant au Diable rustique mis en scène, générateur de tant de croyances, de magies et de craintes, il est, tout compte fait, moins à redouter que ses suppôts omniprésents : les milliers de sorciers se disant à sa solde et qui, simples humains, sont bien plus mauvais parce qu’ils font feu de tous diables. Claude Seignolle

l'homme en noir montaigne fontanarosa zucca affiche.jpg