Les artistes

Jules BOURDEAUX

Image
Né à Casablanca, Jules Bourdeaux suit ses parents pour la France à l’aube de ses douze ans et découvre pendant deux ans les plaisirs de la vie de province. Au lycée de Saint Denis, en compagnie de trois camarades, il s’initie à l’écriture poétique, monte avec eux deux spectacles présentés au Festival de poésie de Bruxelles en 1963 et 1964.

• THÉÂTRE & CINÉMA
– Après des études théâtrales au Cours René Simon, il fait ses premiers pas sur des scènes parisiennes en hallebardier dans Deirdre des douleurs, mis en scène par Michel Hermon, puis en confesseur de Lady Godiva. Il signe son premier contrat pour participer à la création de Dix jours qui ébranlèrent le monde mis en scène par Raymond Gerbal au Théâtre Romain Rolland. S’ensuivent alors plusieurs années de comédien itinérant dans diverses troupes de théâtre populaire de province.
– De retour à Paris, il joue dans plusieurs théâtres et cafés-théâtres de Paris tout en expérimentant ses sketches humoristiques dans les cabarets, dont au Lapin Agile.
– Son activité d’humoriste devient l’essentiel de son activité et il réalise plusieurs one-man-shows : Salut les moutons, Faut qu’ça pète !, Rien n’va plus, Le testament de Jules Bourdeaux… tout en faisant trois incursions cinématographiques : deux courts-métrages et un long métrage en premier rôle.

• CHANSONS
- Auteur des paroles de la chanson Prométhée interprétée par Claude Nougaro. Depuis, il a écrit une cinquantaine d’autres chansons.
- Son intérêt pour le monde de la chanson l’implique aussi dans la tenue de salles de concert, à l’heure actuelle Le Forum Léo Ferré à Ivry sur Seine.

- Son humour parfois décapant, sa sensibilité mélancolique, son amour de la chanson et du fantastique ressuscitent avec brio sur la scène du Théâtre de la Vieille Grille la présence de Pierre Mac Orlan.

Lucie SÉCHET

Charlotte POPON

Image
Après sa formation au Conservatoire du XVIIIème arr. de Paris avec Jean-Luc Galmiche (2000 -2003), puis à l'École Supérieure du Théâtre d’Aquitaine (Agen) sous la direction de Pierre Debauche (2003-2006), Charlotte Popon interprète le rôle de Casilda dans Ruy Blas de Victor Hugo, mis en scène par William Mesguich et participe aux créations de la compagnie jusqu’en 2010.

• En 2007, dans le cadre des Rencontres internationales de Théâtre en Corse, elle joue le rôle de Madame Lebrun dans L’Inscription de G. Sibleyras, mis en scène par Gérard Chabanier.
• En 2008, Charlotte Popon intègre la compagnie du Théâtre Mordoré et joue Eby, dans une trilogie de spectacles musicaux – jeune public, sous la direction de Sarah Gabrielle.
• En 2010, Gilbert Ponté la met en scène dans Lettres d’une religieuse portugaiseet elle joue dans Agatha, sous la direction de Daniel Mesguich, au Théâtre du Chêne noir pendant le festival d’Avignon.
Elle crée ensuite la compagnie Louise K. pour la création du Chien du Prince, un spectacle musical jeune public, écrit et mis en scène par Dawa Litaaba Kagnita.

• En 2011, Charlotte Popon rencontre Noémie Fargier, auteure et metteure en scène, qui lui propose de jouer dans sa première création intitulée Une Recrue (cette pièce a reçu l’aide à l’écriture et à la création du Centre National du Théâtre). Elle intègre la compagnie du Théâtre aux Étoiles et joue dans Les Malheurs de Sophie, Un bon petit diable, sous la direction de Rebecca Stella qu’elle assiste à la mise en scène.
• En 2012, Charlotte dissout sa compagnie et rejoint la compagnie Les Gouelles aux côtés de Céline Roucher, avec qui elle crée des spectacles musicaux interactifs dans les trains, mis en place chaque été par la Région Bretagne.
• Elle est assistante à la mise en scène d’Eva Vallejo en 2013 pour Les Entretiens de Majorque de Thomas Bernhard au sein de la compagnie Interlude T/O.
• En 2014, avec la compagnie Les Gouelles, Charlotte Popon crée avec Céline Roucher, Voisins, un spectacle de masques, musical et sans paroles tout public. Elle joue également dans Zazie dans le métro sous la direction de Sarah Mesguich qu’elle assiste à la mise en scène ainsi que dans Le Chat Botté mis en scène par Rebecca Stella.

Samuel ZUCCA

Image
Samuel Zucca, régisseur-éclairagiste et musicien, cumule déjà une riche expérience bien que non encore trentenaire.

• RÉGIES
Régisseur à l’espace Alya, festival d’Avignon de 2006 à 2009.
Responsable de la régie générale aux Ateliers d’Amphoux Festival d’Avignon 2009-2013.
Responsable de la régie générale du Théâtre de la Vieille Grille, Paris, depuis 2009.

• CRÉATIONS LUMIÉRES

Depuis 2007, Samuel Zucca a créé l’éclairage de nombreux spectacles :
- Soliloques de Marietted’Albert Cohen. Compagnie la Maison du chat bleu, mise en scène d’Anne Quesemand.
- Escales. Concert du chanteur Vadim Plankov en russe et français, piano et arrangements de Vadim Sher, en partenariat avec la Société littéraire de la Poste et de France Télécom, Studio Raspail, Paris, octobre 2012 – et CD enregistré par CDS production, Paris.
- Le Chien du Prince Spectacle musical tout public à partir de 5 ans, écrit et mis en scène par Dâwa, Compagnie Louise K., 2010.
- Comment Narvalo trompa le diable et autres contes tziganes de Blandine et Adrian Iordan. Compagnie de l’archet et soufflet, festival d’Avignon, 2013.
- Abobo, spectacle musical à partir d’un texte de Jacques Bruyas, adapté et mis en scène par Anne Quesemand, interprétée par Rose-Esther Guignard, comédienne-conteuse haïtienne et Amos Coulange, guitariste-chanteur.
- Méliès, cabaret magique, spectacle inspiré du Théâtre Robert Houdin et des baraques foraines avec projection de 15 films de Méliès, des numéros de magie, boniments, dialogues, bruitages, et musique. Compagnie du Théâtre à Bretelles, Théâtre de la Vieille Grille.


- Romancero pour reine et gitans, spectacle musical de la chanteuse et guitariste Gabriela Barrenechea, avec poèmes de Gabriela Mistral, avec Joël Flambard à la guitare et Pelao Barrenechea à la basse et contrebasse, production « La Tertulia » de Villeneuve sur Lot, mise en scène d’Anne Quesemand, Théâtre de la Vieille Grille, 2015.

• ACCORDÉONISTE
2009 - 2013 :
- Personne ne m’aurait cru alors je me suis tu de Sam Braun. Compagnie Trans Europe Théâtre, avec Patrick Olivier et Guillaume Fontanarosa, Théâtre de l’Epée de bois.
- Romanisches café d’Odile Michel, mis en scène par Odile Michel, Théâtre de la Vieille Grille, Paris.
- Espagne au cœur en toute liberté. Compagnie en toute liberté, Théâtre de la Vieille Grille, Paris.
-Traité de bon usage du vin. Rabelais, mis en scène par Odile Michel, Patrick Olivier, Cyril Giroux. Compagnie en toute liberté, Théâtre de la Vieille Grille, Paris.

• Duo accordéon et chant avec Charlotte Popon
• Duo accordéon et violon avec Guillaume Fontanarosa
Samuel Zucca a passé une année (2013-2014) à Buenos Aires afin de jouer et se perfectionner à l’accordéon.

Philippe BOISCHOT